Pandi panda ou Kung-Fu Panda ?

Panda terreur du SEO et chance pour le contenu de qualité

Ces 6 derniers mois un terrible animal a fait frémir toute la sphère du SEO (réferencement naturel) et, plus encore, les e-commerçants et tous ceux dont l’activité dépend principalement de la visibilité sur la toile. C’est le panda. Pour amadouer l’animal, une seule réponse : du contenu de qualité.

Pourquoi un tel stress ?

Panda n’a rien à voir avec l’ours fétiche des zoos chinois. C’est le nom d’un des ingénieurs qui a travaillé sur cette nouvelle mise à jour du moteur de recherche de Google : Navneet Panda.

L’objectif : perfectionner l’algorithme et renvoyer ainsi aux internautes des résultats toujours plus pertinents à leurs requêtes. C’est la mission fondatrice de l’entreprise, sur lequel elle a ensuite bâti son puissant modèle économique de publicité ciblée. Google « crawle », parcourt le web pour répertorier et classer toutes les pages qu’il y trouve, dont il évalue la qualité et l’utilité. En raison de l’évolution des technologies, des langages, des sites, bref de l’environnement web, Google continue inlassablement à travailler son algorithme pour demeurer le leader incontesté des moteurs de recherche.

Cette fois-ci Google avait décidé de s’attaquer à tous les sites réputés « parasites », c’est à dire des sites internet ne proposant pas concrètement de valeur ajoutée aux internautes mais bénéficiant pourtant d’un bon référencement en raison de leur ancienneté, de leur taille et d’une très bonne stratégie SEO. Certaines catégories de sites étaient particulièrement visées : les annuaires, les comparateurs de prix, les MFA – « Made For Adsense », uniquement conçus pour provoquer des clics sur les publicités Google – et tous ceux qui utilisent des contenus générés par des logiciels ou des « fermes de contenus ». Pour résumer : malheur aux contenus sans valeur.

Êtes vous un parasite ?

En voilà une question ! Vous pouvez y répondre vous-même en vous posant les questions suivantes :

– Si après une requête dans Google, vous arriviez sur un site similaire au votre, quelle serait votre réaction ?
– Pensez-vous à vos visiteurs lorsque vous créez une page ?
– Produisez vous un contenu suffisamment original, et de qualité ?
– Publiez-vous régulièrement ?

Si vos réponses sont respectivement :

– J’enclenche la marche arrière
– Je pense d’abord aux moteurs de recherche
– A 10 euros l’article, j’en ai pour mon argent
– Quand j’ai le temps

il va falloir faire quelque chose – et vite. A moins que vous n’ayez aucun concurrent, bien sûr.

Quels sont les ravages de Panda ?

Après une arrivée fracassante en début d’année sur les sites anglophones et quelques mises à jour, Google a enfin lâché la bête enragée sur le reste du Web, dont les sites francophones. Comme prévu et annoncé, les annuaires, comparateurs, MFA et autres sites non « qualitatifs » ont été touchés de plein fouet.

Vous pouvez constater sur ce graphique que les actionnaires du site LeGuide.com (pour n’en citer qu’un) avaient anticipé ce déclassement… et la baisse de trafic et de revenus publicitaires qui en découleraient.

Et vous, ça va comment ?

Cela fait quasiment 3 semaines que Google a débarqué en France et a commencé l’ajustement de son index. Si votre site est touché, vous avez déjà du le constater par des chutes de positions dans les résultats de Google. Et très concrètement, par une chute de trafic.
Si vous n’avez encore rien remarqué, cela signifie que votre site sera épargné pour l’instant, ou bien que vous n’aviez pas d’assez bonnes positions dans les moteurs, et donc pas de dégâts à constater. A moins que vous n’ayez perdu votre code d’accès à Analytics ?

Qu’est-ce qu’il faut faire ?

Il est trop tard ! Google a déjà sillonné de long en large votre site. Si mal il devait y avoir, il est déjà fait. Vous ne pouvez plus rien éviter, mais vous pouvez réagir.

Google veut offrir du qualitatif parmi les 10 résultats affichés sur la première page … ? Une seule solution : vous y mettre. Offrir un contenu réel, utile, pertinent et localisé constitue la seule option si vous voulez être visible sur internet.

Vous l’aurez compris : Panda interprète la partition que nous jouons tous les jours : celle du contenu visible. Il faut construire la stratégie marketing qui va avec. Nous pouvons peut-être bien vous aider… !

Vous aimerez peut-être :

Vous avez quelque chose à dire, allez-y !