Les professionnels IT réclament du contenu local

idg-connect-global-it-content-survey-2011

Ecrire et diffuser un « livre blanc » constitue l’arme secrète des entreprises B2B qui réussissent, et c’est vrai aussi pour le secteur IT. 72% des professionnels de l’informatique du globe trouvent les white papers « extrêmement utiles », selon l’étude IDG Connect. Pour ceux qui, comme nous, fréquentent depuis longtemps le monde des technologies de l’information, ça n’est pas exactement une surprise. Mais cette enquête va plus loin dans l’analyse.

Global IT Content Survey 2011 est sortie. Pour qui ne le saurait pas, IDG est le géant mondial des médias informatiques. Il a mené cette étude auprès de 3,217 responsables informatiques à travers 114 pays.

Les professionnels les plus enthousiastes vis à vis des « livres blancs » sont les asiatiques à 94%. Les moins fans sont les américains : 67% – deux tiers quand même. En Europe, la proportion atteint les ¾ (74%).

Il est intéressant de constater de fortes différences dans les attentes quant au contenu de ces white papers. Et aussi qu’une vaste majorité est à la recherche de réflexion, d’analyse et de statistiques locales, dans des proportions qui varient d’un continent à l’autre et, en Europe, d’un pays à l’autre. Comme de juste, ce sont les « grands » pays – en Europe, l’Allemagne, la France mais aussi le Royaume-Uni qui réclament le plus de contenu local. C’est notamment ce que démontre l’analyse des différents niveaux d’engagement, très supérieurs aux USA que dans le reste du monde, pour une raison fort simple : la grande majorité des contenus qui concernent l’informatique sont d’abord conçus pour les américains… et par des américains.

La question suivante : comment s’y prendre pour produire et diffuser des livres blancs ? IDG a certainement son idée là-dessus… Mais il y a d’autres voies possibles !

Vous pouvez télécharger cette étude au prix d’un formulaire à remplir à cette adresse :
http://www.idgconnect.com/view_abstract/6607/idg-connect-global-it-content-survey-2011?source=connect

Vous aimerez peut-être :

Vous avez quelque chose à dire, allez-y !