Les grands thèmes du Content Marketing World

les chaussures de Joe Pulizzi-Content Marketing Institute

Le content marketing n’est pas un outil de plus dans une panoplie déjà lourdement chargée. Le content marketing est une stratégie, qui place les contenus non commerciaux au centre d’un dispositif de génération de la demande. Plutôt que de passer en revue les seules keynotes et présentations auxquelles j’ai eu le plaisir d’assister, j’ai préféré revenir sur les grands thèmes qui ont été abordés au cours des deux jours de la conférence. Beaucoup de questions, et beaucoup de réponses !

Générer de la demande avec le content marketing

Les entreprises ont plus que jamais besoin de générer de la demande. C’est justement l’objectif principal du content marketing.

Pour réussir, il faut à l’évidence commencer par un content targeting. Connaître ses destinataires et décider de ceux que l’on adresse. Pas forcément si facile. Kraft utilise tous les moyens du marketing prédictif pour découvrir les besoins de contenu de ses clients, selon les moments, les endroits, les catégories de produit. Mais d’autres méthodes existent, à commencer par l’analyse des tendances des moteurs de recherche.

On adresse les différentes cibles avec des contenus qui leur seront personnellement utiles, et on peut même générer des contenus qui correspondent à des états différents du cycle de vente : pour des clients réguliers, pour des occasionnels, pour des prospects, pour des prescripteurs et des influenceurs. Les dispositifs tactiques ne manquent pas, qui permettent d’associer production de contenu, diffusion et transformation.

Comment motiver son entreprise à investir dans une stratégie de content marketing ?

Vous avez besoin de mettre la direction de votre côté. Comment lui expliquer qu’il est temps de changer de paradigme et de mettre le contenu au centre de votre marketing ? Peut-on éviter les tirages de maillot entre les différentes directions en présence : communication, commerciale, marketing, RP, interactive, et plus ?

La direction n’est pas tout, et vous ne réussirez pas tout(e) seul(e) ! Il va falloir impliquer des personnes qui peuvent détenir un pouvoir par leurs savoirs et leurs expertises. Comment les engager dans une conversation productive avec le marché, les clients, les partenaires ?

Créer du contenu visible

Comment trouver, en interne et en externe, les bonnes histoires à raconter ? Qu’est-ce qui fait une « bonne histoire », et comment distribuer ses rôles ? Quels sont les différents modes d’expression ? Dans quels cas privilégier la vidéo, le texte, les iconographies, les podcasts ? N’y a t-il vraiment qu’internet dans la vie, ou bien reste t-il une place pour le print ?

Et par ailleurs : comment faire du neuf avec du vieux ? Quels sont les intérêts et les limites de la curation ? Comment gérer un programme international ? Des questions qui touchent de près les nécessités du SEO.

Diffuser ses contenus : les médias sociaux… et les autres

Pour les uns, Twitter gagnera haut la main un jour ou l’autre, pour d’autres il ne faut pas mésestimer Google+ malgré ses débuts un rien laborieux. A t-on le droit de choisir ? Où et quand utiliser Facebook, LinkedIn ou Pinterest ? Comment oublier que YouTube est le deuxième moteur de recherche en termes d’utilisation ? Ou que SlideShare constitue une source extraordinaire d’information pour les marchés B2B ?

Et ce n’est pas tout ! Peut-on négliger les podcasts dans un monde d’illettrés ? Les secrets des e-mails réussis, les facteurs clés de succès d’un webinar, les conséquences de l’usage des Smartphones et des tablettes, ont été abordés eux-aussi. Ah oui, le papier n’est pas complètement mort !

Choisir, obtenir, gérer et utiliser les données

Le content marketing, c’est tout sauf envoyer des contenus dans le vide. Un dispositif bien conçu permet de recueillir des données très riches, tant sur ses contenus que sur ses publics. Les métriques obtenues permettent d’améliorer les contenus, de modifier éventuellement leur diversité, de porter l’effort sur tel ou tel point. Grâce à ces indicateurs, on peut savoir quels sont les formats qui fonctionnent le mieux, par exemple.

Gérer en interne son content marketing

Disposer d’un service intégré pour gérer ses contenus dans une perspective de content marketing, c’est possible. A condition que son organisation se soit remise suffisamment en question.

Des entreprises ont engagé un journaliste, d’autres sous-traitent la production des contenus mais se gardent son animation dans les réseaux sociaux. Quel que soit le modèle employé, il nécessite des règles acceptées par tous, et d’accepter l’idée que le contenu devient un autre produit, un autre service porté par l’entreprise.

 

J’en ai oublié ? Forcément. Résumer deux jours de contenu en 3,000 signes, c’est signé mission impossible. Pour en apprendre davantage, rejoignez le webinaire organisé par Lobi le 19 septembre prochain. Inscriptions ici.

Vous aimerez peut-être :

4 Commentaires

  1. Guillaume dit :

    Dommage que ce webinar tombe en plein salon du e-commerce. Sera-t-il enregistré et disponible en ligne par la suite ?

    Cordialement

  2. Rédaction Web dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce billet! Je suis en quête de ce type d’information, car je m’intéresse beaucoup au marketing internet! Je ne comprend pas encore certaines choses en tout cas, je pense que je suis sur la bonne voie!

    A bientôt

    Amélie

  3. Thierry dit :

    @Guillaume : oui, le webinar sera enregistré et publié sur internet.

Vous avez quelque chose à dire, allez-y !