Facebook tue les marques, le contenu les ressuscite

congrès du content marketing 2013 à Cleveland USA

Le compte-rendu du Content Marketing World continue. Encore 48 présentations ce mercredi. Je vous rassure je ne les ai pas toutes vues. La keynote du Professeur Don Schultz a bien lancé la machine. Et la vidéo a été à l’honneur tout au long de la journée.

Les médias sociaux tuent les marques

Don Schultz, PhD, enseigne à l’université de Northwestern – c’est là que Joe Pulizzi l’a rencontré voici quatorze ans. L’homme est chenu, mais captivant. Il présente les résultats d’un travail de recherche qui porte sur dix années et des centaines de milliers d’observations.

L’effondrement des net promoter scores est accablant : la préférence pour les marques s’écroule, et les marques distributeurs ne les remplacent pas pour autant. Les marques deviennent des commodités – comme les produits l’étaient devenus dans les années 80. Toutes les mêmes ! Et ça n’est pas terminé. Parce que parmi les explications possibles, la seule qui s’impose est celle-ci : une corrélation certaine entre le développement des médias sociaux et la chute de la préférence pour les marques.

« Facebook n’est pas votre ami »

Ainsi parla le docteur Schultz : « Vous croyez que vous pouvez construire une marque dans les médias sociaux ? Vous croyez que Mark Zuckerberg avait les marques en tête quand il a créé Facebook ? Bien sûr que non ! Il cherchait une copine ! Les réseaux sociaux ne sont pas faits pour les marques, mais pour les individus. Facebook n’est pas votre ami ». Petite crispation dans la salle.

Convergence du contenu multimédia et du marketing automation

L’auteur de Brandscaping, Andrew Davis, a offert comme à son habitude une présentation brillante très riche en exemples, et parfois tout à fait hilarante. « Pour être riche, visez une niche », « exploitez les trous », « donnez rendez-vous » et « lâchez-vous » sont à son avis les recettes principales du succès du content marketing. Il a raison.

Scott Abel présente les évolutions qui vont changer la donne. Parmi elles : la traduction automatique, la transcription automatique des vidéos, la gestion active des terminologies, le contenu adaptatif et la gestion des contenus orientée objets. Comment ça, il ne cite pas le marketing automation ? C’est parce qu’aux Etats-Unis le MA n’a plus rien d’une nouveauté – alors qu’il reste fort à faire de ce côté de l’Atlantique. Mais d’autres présentateurs en parleront plus longuement.

Le contenu au secours des marques

Musicien amateur, Ed Hadley avait gagné sa place d’orateur en enregistrant une chanson originale à la gloire de l’organisateur. Il devait nous parler des événements et des contenus pour les soutenir et démultiplier leur portée. Je lui conseille de continuer dans la musique.

Joe Chernov a fait le travail pour nous, en passant en revue 12 outils pour mieux déployer les efforts de content marketing, très intéressant et sans langue de bois. LinkedIn est venu faire sa promo lors d’une conférence à sa gloire – LinkedIn était cette année le sponsor « Platinum » du Content Marketing World. Sa place comme media d’opinions et de partage est devenue incontournable dans l’univers B2B, et les exemples présentés, bien qu’US-centriques, étaient impressionants.Tim Washer, de Cisco (ex IBM) a ensuite déployé tout son talent dans une conférence intitulée « 5 moyens de sortir vos contenus de l’ennui » – et on ne s’est pas ennuyé, c’est le moins que l’on puisse dire.

Le Content Marketing World en route pour Pluton

Le congrès s’est terminé* par une conférence… du Capitaine Kirk, alias William Shafner, tout juste débarqué du vaisseau Enterprise, accueilli comme un vrai spationaute par les 1700 congressistes en délire !

Capitaine Kirk alias William Shatner au congres content marketing world

* : Content Marketing World continue en fait pour une troisième journée, consacrée à des « Summits » sectoriels.

Voir le site du congrès : http://contentmarketingworld.com

Suivez-moi sur tweeter : @tgillmann

Vous aimerez peut-être :

Liens vers cet article

  1. BRAND CONTENT OU CONTENT MARKETING ? - SIZE COMMUNICATION

Vous avez quelque chose à dire, allez-y !