Deux keynotes mémorables sur le rôle du content marketing aujourd’hui

ROI-content-marketing-CMW-2014

Impossible de résumer en quelques lignes le contenu d’un congrès aussi riche que le Content Marketing World 2014. Pour aujourd’hui je me contenterai de quelques lignes à propos de deux keynotes de premier ordre.

Andrew Davis veut voir le bout du funnel

Andrew Davis est un orateur brillantissime. C’est aussi le seul que je connaisse à utiliser depuis plusieurs années Prezi, un formidable logiciel de présentation qui change de notre poussièreux Power Point. Il nous rappelle fort à propos que le concept du funnel (l’entonnoir sensé conduire vos prospects vers l’achat pour devenir un jour votre meilleur ambassaeur) a été inventé… en 1898. Oui, en 1898 ! Depuis, tout a changé, mais on continue avec la même idée, agrémentée de trouvailles plus ou moins épatantes, et de schémas de plus en plus touffus.

Le consommateur, votre prospect, suit désormais un chemin qui n’appartient qu’à lui. C’est une succession d’émotions qui l’amènent à l’action. Il passe par des moments d’inspiration (M.O.I., moments of inspiration) que vous feriez bien de créer vous-mêmes si vous ne voulez pas que vos concurrents le fassent !

Andrew présente ensuite les « 4 secrets »  pour créer ces fameux M.O.I. – des idées qui méritent à elles seules une explication bien plus longue… que je vous livrerai lors d’un webinaire un de ces jours.

Julie Fleisher : le content marketing au secours de la pub

Le scénario cauchemar pour le monde publicitaire est en train de se concrétiser. Fragmentation des audiences, multiplication des médias, filtres et bloqueurs de pub, attention pour les messages commerciaux en chute libre : mais qu’est-ce qui peut sauver la pub ?

De son côté, le content marketing présente tous les atouts pour s’imposer dans cette situation difficile. Utile au lieu d’être intrusif, le contenu démontre le partage de valeurs communes avec ses publics, il trouve sa cible par construction, il crée de la valeur, etc.

Mais ce que le content marketing apporte aussi au marketing, ce sont des données. Une collecte de données sur le besoin d’information de chacun qui en dit long sur sa position dans le chemin qui le conduira à votre offre. La plate-forme de content marketing de Kraft est devenue un formidable moteur de connaissance client propre à nourrir le media-planning de la marque. Avec des résultats impressionnants en termes d’efficacité, de ventes et de R.O.I.

Le content marketing, meilleur ami du big data ? A la condition express de s’équiper d’une solution de marketing automation adaptée. Une évidence aux Etats-Unis… pas encore en France. Mais ça ne va pas tarder !

Retrouvez-moi sur tweeter : @tgillmann

Vous aimerez peut-être :

1 Commentaire

  1. Chaque fois que je vois une présentation sous Prezi, j’ai le mal de mer… 😉

    A propos de Kraft, je suis tombé sur un billet intéressant : http://contentmarketinginstitute.com/2013/10/kraft-content-marketing/ -maintenant, il va falloir que je trouve l’url de leur plateforme!-.

Vous avez quelque chose à dire, allez-y !