12 bonnes raisons d’aimer les webinaires

webinaires-et-contenus

Webinar ou webinaire ? Téléconférence ? Téléprésentation ? Autant de mots pour dire la même chose, c’est à dire une conférence à distance qui peut réunir des dizaines… ou des milliers d’auditeurs autour d’un ou plusieurs conférenciers.

Vous vous souvenez des conference calls téléphoniques ? Soyons sincères : il nous est arrivé de nous y endormir. Les réunions en ligne d’aujourd’hui, et les webinaires qui en sont la version étendue, offrent une toute autre facilité d’animation et d’interaction. Jamais les webinaires n’a autant ressemblé à des séminaires.

Un événement qui se travaille

Un webinaire s’organise comme tout événement. Il y a un avant, un pendant, et un après. Et il y a du travail tout le long, si ce n’est que l’essentiel est finalisé dès le départ.

Le thème d’abord, véritable promesse faite aux invités. Il doit correspondre :

  • aux besoins du public considéré
  • au savoir-faire de l’organisateur
  • à son offre présente ou future

Mboîte à outilsais il faut aussi lancer les invitations, écrire les slides, suivre les retours, relancer les non inscrits, répéter la présentation, prévenir de l’imminence du début du webinaire, décorer la salle virtuelle… Heureusement, toutes ces phases s’organisent et s’automatisent très facilement en amont de l’action.

Cette démarche typiquement B2B représente pas mal de travail marketing. Mais si elle est bien suivie, vous avez toutes les chances d’en tirer des pistes commerciales sérieuses, certaines à démarcher tout de suite, et d’autres à suivre dans la durée.

Mes 12 raisons d’aimer les webinaires

rede-verde1 • Moins de stress. C’est dur le marketing. Il faut vous ménager ! Au lieu de vous ronger les sangs en espérant qu’un inscrit sur deux voudra bien vous faire l’honneur d’être là – ou de devoir aller chiper en catastrophe des chaises supplémentaires dans la salle d’à-côté, vous êtes… juste bien. Vous sirotez un café en regardant s’allonger la liste des arrivées. Vous avez retiré vos chaussures. Vous êtez prêt(e). Vous n’oubliez pas de lancer l’enregistrement. Votre compère vous lance (ou l’inverse). Et c’est parti.

2 • Une visibilité qualitative. Un webinaire, c’est un événement construit, au contenu travaillé. C’est un cadeau qui est fait aux communautés de clients, prospects, suspects, qui vous intéressent – et une opportunité privilégiée de leur rappeler votre existence. Une bonne invitation à un webinaire aura toujours un fort pouvoir de clic-through. Les réseaux sociaux, votre blog, votre site sont autant d’autres canaux pour promouvoir votre événement.

3 • De solides classiques

Pour les webinaires comme pour les émissions de radio, vous avez le choix parmi un nombre fini de classiques éprouvées :

  • l’interview, où le présentateur principal est questionné tout au long du webinaire par un interviewer
  • la conférence, où le présentateur principal est présenté par un chairman, fait sa présentation d’une traite, puis répond aux questions présentées par le chairman
  • le débat : deux invités, un arbitre
  • la table-ronde : un invitant reçoit 3 ou 4 intervenants, chacun répondra à son tour sur les thèmes proposés

Ca mérite d’y réfléchir – car si aujourd’hui plus de ¾ des webinaires sont sous forme de conférences, la banalisation future de l’outil va entraîner la nécessité de se distinguer.

4 • La nécessité de faire le marketing de son webinaire. Un webinaire c’est un contenu, et vos contenus ce sont vos produits, à vous marketeur. La cible, ses besoins, votre offre, la promesse de votre webinaire… Pour réussir, vos webinaires ont besoin de vous.

5 • Ecrire la présentation. Il faut intéresser, captiver, engager… : écrire la présentation du webinaire est toujours l’occasion de challenger les idées reçues.

6 • Total contrôle des curseurs. Niveau d’interactivité, micros ouverts/fermés, commentaires visibles ou non, visages filmés ou non, tableaux blancs… Vous gérez toutes ces options.

7 • Des outils pour tous. L’usage des services de webinaires n’est pas limité aux geeks, ni aux multinationales. Les technologies sont stables, l’interface est correcte, le service est qualitatif… et bon marché, de 50 euros par mois avec usage illimité chez Go2webinar, à 1,000 € pour un webinaire intégré recrutement compris chez Webikeo.

ouaf8 • Une visibilité totale. Avant, pendant, et après la rencontre, toutes les interactions avec les invités sont suivies. Temps consacré au webinaire, degré d’attention, nature de l’engagement… vous savez exactement ce que chacun a fait, mieux que dans une salle traditionnelle.

9 • Leur intégration dans les outils de marketing automation (mais pas tous), pour ajouter les nouvelles données dans la timeline des interactions

10 • Deux contenus pour le prix d’un. Une fois le webinaire terminé, il n’y a plus qu’à télécharger, puis monter l’enregistrement vidéo dans un quelconque iMovie. Et vous avez une vidéo à proposer en lecture à tous vos prospects, avec ou sans formulaire préalable.

11 • Une porte ouverte à un appel. Attendez-vous à une grande réceptivité des participants à l’appel de qualification qu’ils recevront l’après-midi même. Mais pour pouvoir agir vite, il faudra avoir tout organisé bien en amont du webinaire.

webinaires-et-contenus12. Une heure. Pas de déplacement, pas de parking, pas de vaisselle à faire, pas de liste égarée, de projecteur à ranger, pas d’addition pour les croissants. Et en une heure, c’est plié !

Si vous êtes arrivés jusque là, vous aurez peut-être plaisir à continuer votre lecture avec : Les bonnes et les mauvaises raisons pour organiser des webinaires.

Retrouvez-moi sur tweeter : @tgillmann
ou écrivez moi : m’envoyer un mail

Vous aimerez peut-être :

Vous avez quelque chose à dire, allez-y !